organisation 2.0 (Andrew McAfee)

image_pdfimage_print

Andrew McAfee est le pape ou en tout cas l’inventeur du concept d’entreprise 2.0, qui peut être étendu à celui d’organisation 2.0 pour inclure en particulier les organisations non lucratives.

Vous pourrez retrouver ses idées sur son blog, ici

Il a récemment rédigé un livre à paraitre fin décembre sur ce sujet, et dont le premier chapitre (résumé ci-dessous), est disponible ici, sur le site de Harvard Business Press

Un article sera également disponible à l’automne sur le site de la Harvard Business Review, ici

enterprise20_andrewmcafee

Objectifs du livre

  1. Décrire les nouvelles technologies 2.0.
  2. Montrer que ces technologies ne sont pas qu’un simple assemblage, mais dessinent un tendance lourde qui permet la collaboration et l’interaction entre les intervenants.
  3. Illustrer la manière dont les organisations peuvent utiliser ces technologies.
  4. Suggérer des bonnes pratiques, en particulier sur le rôle des managers et des cadres dans les phases de déploiement.

Résumé de la table des matières

Partie I : l’entreprise 2.0, ses caractéristiques

1. Présentation

2. Etudes de cas (incluant Google et la CIA)
Etude des problématiques rencontrées par ces entreprises

3.  Les nouvelles technologies
Description des nouvelles technologies apparues récemment sur le web, marquant une rupture avec les précédents outils.

4. Les modalités d’adoption
Comment les entreprises décrites précédemment ont pu profiter du web 2.0.
Comment les collaborateurs peuvent en profiter, selon leur niveau de relation (en forte interrelation, peu reliés, potentiellement reliés, définitivement non reliés)

5. Les bénéfices de la mise en oeuvre de ces nouvelles technologies
Ces bénéfices ne concernent pas seulement les entreprises de la nouvelle économie, et ne sont pas réservés à la « génération Y ».

Partie II : Comment déployer les nouveaux outils

6. Les freins à l’adoption
la mauvaise volonté des individus à abandonner les outils et pratiques collaboratives existantes, les raisons de ce manque d’enthousiasme

7. Bonnes pratiques
Eviter de mettre en place les nouveaux outils, et d’attendre qu’ils fassent effet ; le rôle d’accompagnement et d’évangélisation des managers est primordial.

8. L’évolution prévisible
« Le futur est déjà là, mais il n’est pas uniformément réparti » (William Gibson)

ligne_bleue

L’intérêt de ce livre est en particulier d’être écrit par quelqu’un qui n’est pas un pur technophile, mais est plutôt intéressé par la manière dont les technologies peuvent être utilisées au sein des organisations.

Il estime ainsi que que ces technologies favorisent le travail collaboratif et les interactions entre les personnes, sans définir à priori une organisation particulière (celle-ci se définissant en temps réel, au fur et à mesure). Loin du chaos prévisible, la mise en oeuvre des technologies du web 2.0 au sein d’entreprises 2.0 auraient la propriété merveilleuse de faire apparaitre une architecture et une structure d’organisation au fil du temps, sans qu’une organisation cible ne doive être définie à priori.

Reste la question humaine :
Les acteurs impliqués dans la mise en oeuvre de ces outils au sein des organisations y trouveront-ils de réels avantages ?,  sont-ils prêts à s’y impliquer ?
Un important travail d’évangélisation en perspective.

En attendant une éventuelle traduction, des extraits de ce livre vous seront proposés sur ce blog.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>