Assises de la philanthropie (institut Pasteur)


fiducie_philanthropiqueOrganisées par l’Institut Pasteur et l’agence Limite; et en partenariat avec la Tribune, le CIC, et le Crédit Coopératif; les assises de la philanthropie (le site ici) se tiendront le 18 novembre 2009.

Elle réuniront :

  • des conseillers financiers et des gestionnaires de patrimoine indépendant,
  • des notaires, des avocats, des fiscalistes, des consultants de cabinets d’audit et de conseil, des assureurs,
  • des grands donateurs et fondateurs.

Des ateliers (voir ici le programme complet de la journée) permettront de faire avancer la réflexion sur les sujets suivants :

  • La philanthropie sur le terrain
  • Comment libérer les énergies philanthropiques
  • Banque et philanthropie
  • Les nouveaux philanthropes
  • Les aspects juridiques de la philanthropie



Espace européen du don : un coup d’avance pour le Luxembourg


vu dans le dernier numéro (405 daté du 1er octobre 2009) de Juris associations (voir ici) :

cercle_bleu Un donateur luxembourgeois peut désormais déduire de ses impôts les sommes versées à des organismes reconnus d’utilité publique dans un autre état membre de l’UE, ou de l’AELE (Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse).

Cette initiative se situe dans le cadre du plan visant à faire du Luxembourg une place reconnue de la philanthropie internationale.

cercle_bleuOn lira avec intérêt (ici) à ce sujet cett entretien accordé le 22/09/2009 par Luc Frieden, ministre des finances du Luxembourg, sur la question de l’avenir de la place financière luxembourgeoise, et où il apparaît clairement que parmi les pistes de diversification pour le système financier, sont évoqués « un certain nombre de domaines comme les investissements socialement responsables, le financement des écotechnologies, la philanthropie et la microfinance« .

cercle_bleu Ces déclarations n’en restent pas au niveau des principes, et sont déjà suivies d’effets : voir ici l’exemple des actions menées par la banque de Luxembourg en direction des philanthropes.





La banque du Luxembourg, acteur de la philanthropie internationale


cercle_bleuDans le cadre de la diversification de la place financière luxembourgeoise (voir billet ici), la banque de Luxembourg a initié le site philanthropie.lu, site présenté comme un « espace d’information ouvert sur la dynamique du don au Luxembourg ».

ligne_bleue

L’organisation d’un colloque

On y trouvera par exemple l’annonce d’un colloque, nommé “Responsible leadership in times of change” (le 9/10/09), organisé en partenariat avec Youphil, Alliance, et Wort

L’objectif de cette journée est de donner l’opportunité aux dirigeants et aux administrateurs de fondations européennes de se réunir pour partager leurs expériences et vision du futur.

Le programme complet peut être téléchargé ici

ligne_bleue

La diffusion de plaquettes sur le thème de la philanthropie

Confidences de philanthropes

couvconfidencesphilanthropesRéalisées par Wise (agence conseil en philanthropie basée à Genève, site ici), les 6 entretiens permettent de dégager sinon un profil type, en tous cas des caractéristiques communes :

  • jeune, voire très jeune.
  • impliquant leur famille dans leur projet.
  • conseillé par des professionnels (…).
  • souhaitant s’impliquer de façon active dans la gestion opérationnelle des projets financés, et l’évaluation des actions menées.
  • séparant leurs actions individuelles de celles menées dans le cadre d’un éventuel mécénat d’entreprise.

On pourra retrouver ici le témoignage d’un des philanthropes interrogés.

On trouvera également à la fin de la plaquette le point de vue des fondateurs de Wise sur leur rôle de conseil dans les projets mis en oeuvre par leurs clients.

Itinéraires du donateur

Dans ce guide sont listées les différentes questions à se poser avant de se lancer dans un projet philanthropique ou un don :

  • Pourquoi donner ?
  • Qui soutenir ?
  • Combien donner ?
  • Puis-je donner aussi de mon temps ?
  • Quelles sont les tendances actuelles ? (donner de son vivant, « venture philanthropy », partenariat, investissement social)
  • Quel sera l’impact de mon don ?
  • Dois-je impliquer ma famille ?

Agir au Luxembourg

Ce guide complète le document précédent, en fournissant un certain nombre de réponses sur les plans juridiques et fiscaux :

  • Structurer un projet
    • participer à un projet existant
    • créer une ASBL
    • le statut d’ONGD au Luxembourg
    • La création d’une fondation
  • Doter un projet
    • au Luxembourg
    • hors du Luxembourg (le mécanisme du « Transnational Giving Europe » -> détails ici , du « Friends of » -> détails ici)
  • Techniques et droits de donation
  • Philanthropie et entreprise



Dons ISF 2009, quelques résultats (La Croix)


Les dons issus de l’ISF ont progressé de 30% en 2009, passant globalement de 50 à 65 millions.

Un article de La Croix, visible ici dans son intégralité, compare les résultats de quelques associations concernées par ce dispositif :

  • Fondation de France : progression de 15% des dons ISF
  • Fondation d’Auteuil : 3 millions d’euros, soit un gain de près de 50%
  • Secours Catholique : 1,5 millions d’euros via la fondation Caritas
  • Fondation Abbé Pierre : 1,4 millions d’euros, soit un gain de 40%
  • Ordre de Malte : +10%
  • petits frères des Pauvres : une collecte de 700 000 euros, soit une baisse de 40%

Ces résultats sont commentés par les associations citées.




les philanthrophes de demain : le philanthrocapitalisme (étude Barclays/Ledbury research)


tomorrow_philantropists

cercle_bleuLe rapport, disponible ici en téléchargement, est basé sur les résultats d’une étude menée en mai 2009 par Ledbury Research auprès de 500 grands donateurs britanniques et américains.

cercle_bleuIl fait également référence au livre Philanthrocapitalism (Matthew Bishop & Michael Green), sur le blog duquel vous pouvez accéder ici.

cercle_bleuLes initiatives récentes de Marie-France et Bernard Cohen (boutique Merci), et de la fondatrice d’Agnès B (création d’une fondation annoncée ici) sont la preuve que ce mouvement est déjà présent en France, et a vocation à se développer par l’intermédiaire des fonds de dotation.

cercle_bleuUn des enjeux pour les associations sera d’intégrer ces nouveaux comportements, et de proposer à ces « philanthrocapitalistes » des outils et des structures d’accueil afin d’éviter l’apparition d’organisations concurrentes.

cercle_bleuChoc culturel en perspective dans bien des cas, la version optimiste est de penser qu’il naitra des projets féconds de cet ensemencement croisé.
Moins positivement, peut-on redouter le risque de l’apparition de partenaires trop intrusifs, et que ces nouveaux philanthropes ne deviennent aux associations ce que les fonds de pension peuvent parfois être aux entreprises ?

cercle_bleuVous trouverez ci-dessous un résumé des principaux points abordés dans le rapport.

ligne_bleue

Le nouvel age de la philanthropie

cercle_bleuNous sommes au début d’un cycle historique, différentes époques s’étant succédées :

  • le don local (la Renaissance)
  • Le don communautaire (premières sociétés par actions)
  • Le don national (la révolution industrielle)
  • Le don global (la révolution Internet)

les4agesdelaphilanthropie

cercle_bleu Les philanthropes manifestent une volonté croissante de rendre à la société ce qu’elle leur a apporté

cercle_bleu La prochaine génération sera plus tournée vers le don, et plus impliquée socialement

cercle_bleu Le rôle des femmes sera de plus en plus important

cercle_bleu Les américains sont plus généreux que les britanniques, mais la tendance change

Résistance à la crise

cercle_bleu Les donateurs interrogés ne diminuent pas leurs dons de façon importante (Ne pas oublier que cette enquête concernait des personnes possédant plus d’1 million de dollars d’actif ..)

chart6

cercle_bleu Au contraire, certains considèrent que la crise est une raison de donner plus

cercle_bleu Certaines causes profitent plus que d’autres :

  • positif pour santé, environnement, cause des enfants)
  • au détriment de art, animaux, religion

cercle_bleu Le rôle des individus va augmenter, celui de l’état diminuant

cercle_bleu Les philanthropes ne sont pas opposés au risque, à la différence des gouvernements et des grandes institutions

Le don efficace (impact giving)

quote

cercle_bleu La philanthrophie active amène au don actif, car les philanthropes souhaitent de plus en plus résoudre des problèmes, plutôt que de ne faire que soutenir des causes

cercle_bleu Les philanthropes donneront de plus en plus de leur vivant, pour voir les résultats tangibles de leur générosité

cercle_bleu La collaboration entre philanthropes va s’accentuer (réseaux)

cercle_bleu La tendance sera de soutenir des causes dont l’amélioration peut être mesurée de façon visible

cercle_bleu La technologie sera utilisée pour faciliter la gestion et le pilotage de la communication sur la mesure de l’impact

cercle_bleu Les philanthropes feront appel à un avis professionnel avant de donner, comme ils le font dans les affaires pour choisir un fournisseur

La convergence des secteurs non lucratifs et lucratifs

cercle_bleu Les organisations non lucratives doivent apprendre et adopter les pratiques professionnelles, ou vont souffrir

cercle_bleu Le secteur marchand doit collaborer avec les organisations caritatives,  pour créer un capitalisme durable